Que veut dire une douleur ligamentaire au début d’une grossesse ?

Les contractions, les douleurs ligamentaires ou tout autre « bête noire » de la grossesse. Dans l’article du jour, nous allons aborder avec vous le sujet des douleurs ligamentaires au tout début de la grossesse. On vous invite alors à nous suivre jusqu’à la fin de cet article pour ne rien rater et tout comprendre sur ce sujet-là. 

Les douleurs ligamentaires qu’est-ce que c’est ?

Pour bien vous faire comprendre ce que c’est qu’une douleur ligamentaire, on va vous l’expliquer d’une manière anatomique. Ce qu’il faut savoir, c’est que l’utérus est entièrement maintenu à vos os du bassin grâce aux ligaments. Une fois que votre utérus commencera à grossir pour faire de la place à votre nourrisson, il ne va ménager rien ni personne et surtout pas vos ligaments qui seront obligés de supporter tout son poids croissant. Ils sont totalement :

  • Étirés ;
  • Sollicités.

Avec plus ou moins une bonne intensité. De ce fait, vous devez vous doutez qu’elles se fassent bien sentir. Mais, sachez qu’ils ne sont pas les seuls dans ce cas-là. Au tour du bassin on a des petits ligaments qui vont notamment devenir un peu plus sensibles sous le grand effet de vos hormones. 

Si vous vous demandez si c’est chez toutes les femmes, alors, sachez que non. Et les femmes concernées par cela, vont commencer à sentir ce genre de douleur qu’à la fin du tout premier semestre.

les douleurs ligamentaires qu est ce que c est

Quels sont les symptômes qu’on peut avoir pour les douleurs ligamentaires ?

Les douleurs que vous pouvez ressentir vont un peu ressembler à des tiraillements et elle se situe en général :

  • Au bas du ventre ;
  • Aux deux côtés de l’aine ;
  • Au niveau du Pubis ;
  • Des cuisses, qui carrément parfois descendent jusqu’aux fesses, etc.

Il en existe sous différents degrés, ça peu peut-être s’agir :

  • Une perception diffuse ;
  • Des picotements ;
  • Des petits coups d’aiguilles ; 
  • Une impression de subir une décharge électrique dans le cas où ils sont fort ;
  • Sentir comme des cisaillements, quand ils sont forts.

Ils peuvent également vous provoquer comme une impression que le bébé se situe très bas et qu'il va même tomber. Ce qui est quand même très surprenant. Les douleurs de ligaments, vont vous offrir tant d’alerte et de panique, surtout dans le cas où c'est votre toute première grossesse. Toutefois, il ne faut pas trop s’inquiéter peu importe ses douleurs et ses sensations. Qu’elles vous donnent l’impression d’être handicapées ou tout simplement très gênées. Elles ne vont en aucun cas représenter un danger pour votre petit bébé ou encore pour vous.

Les femmes enceintes, ont l’habitude de ne pas trop savoir si c’est une contraction ou une douleur du ligament. Alors, voilà pour vous quelques astuces pour faire la différence !

Si vous avez une douleur et que votre ventre durcit alors c’est une contraction. En temps normal, elle ne dure que quelques secondes et elle est répétitive. Alors que ce n’est pas le cas d’un ligament, lui, c’est plus une douleur qui est interrompue puis plus lancinante.

Une douleur du ligament se déclenche généralement que lors de votre réveil au petit matin, quand vos muscles sont encore tout froids. Alors qu’une contraction peut arriver à n'importe quel moment de votre journée ou de votre nuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *